OCL | Concert à la Philharmonie, dimanche 4 octobre

Jetzt teilen
OCL1 ©Kaupo Kikkas

L’OCL ouvre sa saison 2020/21 avec un hommage à Mozart et Beethoven, sous la baguette du chef d’orchestre Joseph Bastian et en compagnie du violoniste Tedi Papavrami. L’Orchestre de Chambre du Luxembourg se réjouit de retrouver bientôt la scène et son public, après une longue et difficile période de silence imposée par le contexte de crise sanitaire. Le dimanche 4 octobre 2020 marquera l’ouverture de sa saison 2020/21, avec un concert prévu à 19h dans le Grand Auditorium de la Philharmonie. La Symphonie n°35 « Haffner » de Mozart et le Concerto pour violon de Beethoven seront au programme de cette soirée placée sous la baguette du talentueux chef d’orchestre Joseph Bastian, en compagnie du brillant soliste Tedi Papavrami. De Tirana où il a passé son enfance, le violoniste albanais Tedi Papavrami se souvient que « la musique, elle était là et elle me fascinait ». Découvert au grand public à 11 ans en Europe occidentale, le violoniste prodige a intégré la classe de Pierre Amoyal au Conservatoire de Paris, prémices d’une carrière exceptionnelle. Sous la direction du chef franco-suisse Joseph Bastian, il donnera la réplique à l’Orchestre de Chambre du Luxembourg dans l’unique Concerto pour violon de Beethoven, fleuron du répertoire violonistique, créé en 1806 au Theater an der Wien. « Violoniste détestable » selon Hector Berlioz, « sans être pour cela un moins prodigieux compositeur », Beethoven requiert de son violoniste soliste des intensités, des fulgurances, des altitudes et des ascensions, des bizarreries enharmoniques révolutionnant autant le jeu du violon que notre façon d’entendre. Quelques années plus tôt, en 1782, Mozart, à 26 ans, était chargé par Sigmund Haffner junior, grand homme d’affaires et mécène à Salzbourg récemment anobli, de composer une sérénade. Remaniée, celle-ci fut transformée en une magistrale symphonie. Joseph Bastian, direction Figurant parmi les talents les plus prometteurs de la jeune génération, Joseph Bastian est largement reconnu pour sa grande précision, son calme et sa maîtrise, auxquels s’ajoute un sens impressionnant et bien réel de la collaboration avec les musiciens. L’ancien trombone basse de l’Orchestre Symphonique de la Radiodiffusion Bavaroise (2004-2017) fit sensation en 2016 lorsque, au dernier moment, il fut appelé à diriger l’orchestre en concert, remplaçant au pied levé Robin Ticciati. Ancien assistant de Mariss Jansons et de Daniel Harding à l’Orchestre Symphonique de la Radiodiffusion Bavaroise, il reçoit en 2019 le prestigieux prix Eugen Jochum pour ses qualités de direction. Il se produit au pupitre de nombreux orchestres renommés dont l’Orchestre Symphonique de Bamberg, les Bremer Philharmoniker, l’Orchestre Philharmonique du Luxembourg ou encore le Sinfonieorchester Basel.

Schreibe einen Kommentar

Deine E-Mail-Adresse wird nicht veröffentlicht. Erforderliche Felder sind mit * markiert.