bock op…art contemporain: Inside Out – Max Dauphin nous met face à nos démons

Abbeye Neimenster 30. Juni bis 1. September

Inside Out © Max Dauphin

Dans sa nouvelle exposition – inspirée par les théories du philosophe Carl Jung – l’artiste luxembourgeois Max Dauphin mêle les formes et les couleurs pour présenter des œuvres fortement imprégnées par l’histoire de l’Abbaye de Neumünster.

Max Dauphin a marqué les esprits pour ses pièces figuratives, mêlant les techniques et les formats. Après plusieurs années à parcourir le monde – il a travaillé entre autres avec des artistes de rue à Marseille – il s’est posé au Luxembourg et a installé son atelier au sein du collectif Bamhaus.

Séduit par l’amplitude que lui permettent les grands formats, il crée des pièces dont les scènes s’inspirent de ses expériences personnelles et de son entourage, de ses conversations et de rencontres fortuites. Son parcours l’a mené de la cité phocéenne à Rome, où il a participé à une importante exposition de groupe, avant de se confronter au street artist luxembourgeois Sumo. Depuis, il a exposé à Sarrebruck, à New York, en Mongolie ou encore au Sénégal.

Son exposition Inside Out, choisie parmi les résidents du collectif Bamhaus, est inspirée par les théories du philosophe Carl Jung. Le titre renvoie directement à l’introspection, l’acte de regarder à l’intérieur de soi pour chacun d’entre nous.

Ému par l’ampleur du site de neimënster et touché par l’historique de l’ancienne abbaye bénédictine – utilisée par le passé comme prison sordide – Max Dauphin a choisi de révéler les ténèbres qui nous habitent et d’exorciser les démons du lieu.

Commissaire : Max Hochmuth

Organisation : neimënster, Bamhaus / Soutien : Ville de Luxembourg

30.06 > 1.09, Salles voûtées. Tous les jours, de 11h-18h. Exposition ouverte au public le samedi 29 juin dans le cadre du festival Siren’s Call. Entrée libre. Tous publics.

Schreibe einen Kommentar

Deine E-Mail-Adresse wird nicht veröffentlicht. Erforderliche Felder sind mit * markiert.