Exposition Portugal et Luxembourg

Calendrier des visites guidées

© neienster.lu

Le succès de l’exposition Portugal et Luxembourg – Pays d’espoir en temps de détresse a convaincu MemoShoah de mettre à jour le calendrier des visites guidées

Le 10 mai 1940, l’invasion allemande provoque le départ de 45.000 personnes hors du Luxembourg. Parmi ces fugitifs, la famille grand-ducale, le gouvernement luxembourgeois en exil et de nombreux réfugiés juifs qui trouveront asile au Portugal.
Des dizaines de milliers de personnes ont quitté le Luxembourg dans leur sillon. Leur point commun : avoir transité par la gare de Vilar Formoso, un village situé à la frontière avec l’Espagne et qui abrite aujourd’hui le Musée Vilar Formoso Fronteira da Paz, consacré aux réfugiés qui ont traversé la frontière pendant la Seconde Guerre mondiale.
En dehors des visites individuelles (tous les jours, de 11h-18h), MemoShoah propose des visites guidées pour groupes sur demande. Ces visites peuvent être tenues aussi bien en langue portugaise qu’en français, en allemand ou en luxembourgeois, du dimanche 19 juillet jusqu’au
13 septembre, les mercredis à 18h, les samedis et dimanches à 15h ; d’autres dates peuvent être envisagées, en fonction des disponibilités.
Les visites guidées sont soumises aux mesures sanitaires en vigueur avec port du masque obligatoire. Les groupes sont limités à 10 personnes. Réservations et informations à
• visites en FR par téléphone au (+352) 621 279 541
• visites en PT par téléphone au (+352) 621 178 445
• visites en DE ou LUX par mail à contact@neimenster.lu ou info@memoshoah.lu
en précisant le nombre de personnes, ainsi que la date souhaitée. Les personnes intéressées recevront un email pour confirmer la date de la réservation.
À l’origine de cette exposition, la volonté de l’association MemoShoah Luxembourg de mettre en lumière l’exemple des pays ayant accueilli des réfugiés en situation de profonde détresse, fuyant la guerre ou la misère, comme cela a pu être le cas pour les citoyens luxembourgeois puis portugais.
À partir des années 1960, le Luxembourg va accueillir à son tour des réfugiés portugais opposants au régime de Salazar ou fuyant la précarité. Les liens historiques avec le Portugal vont se resserrer et les citoyens portugais issus de l’immigration vont durablement contribuer au développement économique, mais aussi social et culturel du Luxembourg.
L’historienne Margarida Magalhães Ramalho et l’architecte Luisa Pacheco Marques, à l’origine du musée Vilar Formoso Fronteira da Paz, ont activement contribué à mettre sur pieds l’exposition.
Réalisée notamment avec le concours financier de l’OEuvre Nationale de Secours Grande-Duchesse Charlotte et de la Fondation Luxembourgeoise pour la Mémoire de la Shoah, l’exposition a bénéficié du soutien de la présidence luxembourgeoise de l’IHRA (International Holocaust Remembrance Alliance).
>13.09, dans le Cloître Lucien Wercollier. Tous les jours de 10h-18h. Entrée libre. ’60.
Cette exposition est placée sous le Haut Patronage de Leurs Altesses Royales le Grand-Duc et la Grande-Duchesse ainsi que de Son Excellence le Président de la République portugaise.

Schreibe einen Kommentar

Deine E-Mail-Adresse wird nicht veröffentlicht. Erforderliche Felder sind mit * markiert.